• Plages de Saint Malo et sa Piscine

    Plages de Saint Malo et sa Piscine

  • Grand Hôtel de Courtoisville - Plages Saint-Malo

    Grand Hôtel de Courtoisville - Plages Saint-Malo

  • Hôtel Courtoisville - Plage du Sillon

    Hôtel Courtoisville - Plage du Sillon

  • Hôtel Courtoisville - Plage de Saint Malo

    Hôtel Courtoisville - Plage de Saint Malo

Réserver




+ 33 (0)2 99 40 83 83
Âge des enfants
Découvrez
nos coffrets !
Nos Bons
Cadeaux Spa !

Balade Bretonne : Circuit N°3

Paramé - Rothéneuf

1-) Villa Sterendenn Vor (3, allée de la Crolante)

1935. Construite par Yves Hémar en style néo-breton. Galerie avec baie en anse de panier côté mer. Fronton néo-régionaliste.

2-) Villa Vague de Mer (7, allée de la Crolante)

1910. Façade sur mer complètement différente de la façade côté rue. Mosaïques au sol de la porte d’entrée avec motifs ocre et rouge réalisés par Odorico, mosaïste italien qui trouve ici le moyen d’exprimer le modernisme de ses compositions.

3-) Villa Ker Oillick (17, allée de la Crolante)

1910. Tour carrée demi hors œuvre. Elle fut réquisitionnée et endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale.

4-) Plage du Pont

C’est à partir de 1885 qu’un second noyau de villégiature apparaît le long des falaises de la Plage du Pont, conforté par l’ouverture de la ligne de tramway en 1894 vers Rothéneuf.
Très beau panorama sur la baie de Saint-Malo : du cap Fréhel à la Pointe de la Varde, avec la vieille ville de Saint-Malo en bout de plage, la plage du Minihic sur votre gauche et les nombreux rochers formant la baie, notamment visibles à marée basse… Le Minihic ou Minihi (du mot « manach » signifiant monastère ») était un « lieu d’asile » où tout individu s’y réfugiant, ne pouvait être jugé, ni emprisonné le temps qu’il y demeurait. Parmi les grands personnages qui ont usé du refuge à Saint-Malo, on cite Henri Tudor, futur Roi d’Angleterre sous le nom d’Henri VII.

On aperçoit au loin le phare de Rochebonne (19e et 23e siècles). Le phare ayant été détruit durant la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle tour est construite en pignon de la maison d’habitation en 1948.

5-) Pointe de la Varde

Une des plus belles vues panoramiques sur la baie de Saint-Malo où on peut découvrir les ruines d’un ancien fort ainsi que quelques vestiges de la Seconde Guerre mondiale.

De ce promontoire, on aperçoit en partant du Cap Fréhel : Ploubalay (château d’eau visible), Saint-Briac, Saint-Lunaire, Dinard, la vieille ville de Saint-Malo, la grande plage du Sillon avec ses belles villas et les nombreux forts et îlots qui parsèment la Baie de Saint-Malo, « la plus belle baie du monde » aux yeux du Commandant Charcot.
La couleur vert-émeraude de la mer a donné son nom à la « Côte d’Emeraude » qui s’étend du Cap Fréhel à la Pointe du Grouin.

6-) La côte très découpée offre quelques petites criques dont la Plage du Nicet puis du Val qui offrent de très beaux points de vue.

7-) Villa Sainte-Agnès (ou Ker Agnès- 6, plage du Val)

Maison de villégiature de type néo-Louis XIII, construite en 1891 sur un terrain appartenant à la famille Surcouf. C’est une des premières villas construites aux abors directs de la plage du Val.

8-) Les Rochers Sculptés

Sculptés pendant une vingtaine d’année à même la roche par l’Abbé Fouré à la fin du 19e siècle, environ 300 œuvres d’art naïf représentant pirates, monstres marins et la famille légendaire des Rothéneuf, dominent la plage sur plus de 500m2.

9-) Chapelle Notre Dame des Flots

En poursuivant le sentier, vous découvrirez la Chapelle Notre Dame des Flots qui surplombe la mer et le Havre, une large anse protégée s’ouvrant sur la mer.
Revenir sur ses pas puis emprunter le chemin du Havre.

10-) Villa Rhün Izela (11, chemin du Havre)

Construite en 1910, cette maison de villégiature de type chalet est composée de 2 corps de logis avec toiture en tuile ornée de lambrequins sur la partie centrale.

11-) Ave Maria (27, chemin du Havre)

Maison de villégiature de type chalet en brique, construite pendant le premier quart du 20e siècle : plaques de bois découpé décoratives ornant les façades.
Se diriger vers la place du Canada, puis prendre à gauche la rue David Mc Donald-Stewart.

12-) Manoir de Limoëlou

Ce ravissant manoir du 16e siècle, témoigne de la vie quotidienne et des voyages de son illustre propriétaire Jacques Cartier qui ouvrant la route à la colonisation, mena 3 expéditions vers le Canada (1534, 1535 et 1541). Mandaté par François 1er pour explorer de nouvelles terres, il découvrit le Canada et le fleuve Saint-Laurent à bord de la Grande Hermine, la Petite Hermine, la Petite Hermine et l’Emerillon.

Terminer le parcours en rejoignant le point de départ en revenant sur vos pas jusqu’à la place du Canada puis la rue du Cdt Lherminier.